+22967311224 amansibiocotonou@gmail.com

Whatsapp Amansibio   Facebook amansibioInstagram amansibio 2

 Découvrez nos produits dans notre boutique en ligne. Payez par Mobile Money ou Western union ,dans une agence proche de chez vous. C'est simple, facile et sécurisé!                                                                                                                                                                       ​​​

Le détarium : la plante qui permet de soigner le cancer de foie à la phase terminale

Lorsqu'ils sont diagnostiqués à un stade précoce, le cancer du foie peut être traité par chirurgie. Mais arrivé à la phase finale, il rend faible le patient et pourra plus ce lever et vivre normalement. Après ses recherches, le centre de phytothérapeute Amansibio découvre que certaines plantes protectrices et régénératrices du foie peuvent prendre le relais contre la progression de cette inffection dans le foie. Quelle plante pour le cancer du foie ?  Le détarium : la plante qui permet de soigner le cancer de foie à la phase terminale. Découvrez à la fin de cet article, le meilleur remède naturel contre le cancer du foie.

Le cancer du foie et ses causes

Les causes du cancer du foie restent inconnues à l'heure actuelle. Néanmoins, on connaît bien les facteurs de risque susceptibles de favoriser la survenue des cancers du foie. Ainsi, lorsqu’une personne présente un ou plusieurs de ces facteurs, elle bénéficie généralement d’un suivi pour surveiller l’état du foie. Ce suivi permet de faire le diagnostic avant même que des symptômes n'apparaissent.

Le cancer du foie en phase terminale provoque un affaiblissement du patient qui ne peut pas se lever et vivre normalement. À ce stade, le foie n'est plus en mesure d'assurer correctement ses fonctions et de jouer ses nombreux rôles (détoxifier le sang, transformer la nourriture en nutriments et en énergie, aider à la coagulation sanguine, etc.).

Cancer du foie en phase terminale : quels symptômes ?

Généralement, en phase terminale, la tumeur est devenue volumineuse et plus elle grandit, plus les taux de guérison diminuent. En cas de cancer hépatique évolué, la survie à 5 ans est de moins de 10 %. Ainsi, de façon générale on peut dire que le cancer du foie en phase terminale est synonyme de mort à très court terme. Il s'accompagne de symptômes graves.

Des symptômes accentués

Lorsqu'un patient a un cancer hépatique qui atteint un stade terminal, la plupart des symptômes du cancer du foie sont particulièrement accentués :

jaunisse (ictère) marquée en raison d'une difficulté à évacuer la bile (cette accumulation peut également provoquer des démangeaisons) ;

ascite importante avec parfois des conséquences telles que des difficultés à respirer normalement (dyspnée), une gêne digestive responsable de nausées, de douleurs, d'une perte d'appétit ou encore des risques d'infection ;

risque d'hémorragie et d'hématomes particulièrement élevé car le foie ne parvient plus à fabriquer les protéines qui coagulent le sang (cela peut notamment entraîner des varices œsophagiennes) ;

augmentation du volume du foie (hépatomégalie).

 

 

Ajouter un commentaire

Anti-spam