+22998369898 contact@amansibio.com
Créer un site internet

Comment soigner les pertes blanches ?

Encore appelées "leucorrhées", les pertes blanches sont des écoulements non sanglants provenant des voies génitales de la femme. Elles peuvent être normales (leucorrhées physiologiques) ou anormales (leucorrhées pathologiques).

Pertes blanches

Les pertes blanches normales ou leucorrhées physiologiques 

Les leucorrhées physiologiques sont des sécrétions composées de glaire provenant des cellules du col de l'utérus, des cellules vaginales et de certaines bactéries communément présentes dans le vagin. Elles sont claires, sans odeurs et de quantité variable.

Les pertes blanches anormales ou leucorrhées pathologiques 

Les leucorrhées pathologiques sont le plus souvent provoquées par des infections (bactéries, champignons) mais aussi peuvent être le symptôme de certaines tumeurs malignes ou bénignes.

Lire aussi : Recette naturelle contre les pertes blanches

Les symptômes des pertes blanches anormales 

Les symptômes des leucorrhées pathologiques se présentent de manière variable. Ces leucorrhées peuvent être blanchâtres, jaunâtres, verdâtres ou grisâtres. Elles peuvent associer les signes suivants :

  ● Démangeaisons vaginales

  ● Picotements ou brûlures pendant l'émission des urines

  ● Rapports sexuels douloureux voire impossibles

  ● État de fièvre, de douleurs pelviennes ou abdominales.

On peut aussi assister à des leucorrhées mousseuses, liquides ou épaisses, abondantes  et accompagnées d'une odeur désagréable, très fétide.

Lire aussi : Le cailcédrat, puissant antibiotique contre les infections vaginales

La prévention des pertes blanches

L'hygiène intime joue un rôle important dans la prévention des infections. Elle consiste à :

  ● Éviter les douches vaginales (utilisation de poire remplie d'eau pour nettoyer l'intérieur du vagin) et les toilettes intimes agressives car elles risquent de déséquilibrer la flore vaginale.

  ● Éviter l'usage de produits antiseptiques et antibactériens pour la toilette car cela favorise l'infection.

  ● Faire la toilette extérieure de la vulve à l'eau ou avec un savon à PH neutre ou alcalin.

  ● Prendre l'habitude d'uriner après les rapports afin d'éviter que des germes remontent dans l'urètre.

  ● Porter des sous vêtements en coton et non en matière synthétique (nylon) car ils favorisent le développement des germes et entretiennent l'humidité de la partie.

  ● Éviter le port de protège-slips irritants.

Être femme, ce n'est évidemment pas facile. Prenez  soin de vous et observez ces quelques mesures de prévention pour mettre fin aux problèmes de pertes blanches.

À lire aussi : L'Oignon, une plante contre les règles douloureuses et 4 autres maladies

Ajouter un commentaire

Anti-spam
 
×